NOUS SOMMES TOUS EN DÉFICIT DE VITAMINE D


La synthèse de cette vitamine extrêmement importante se fait dans la peau grâce au cholestérol (et oui, le cholestérol est nécessaire ...) et pour que sa synthèse soit complète, nécessite un passage par le rein et le foie. La déficience est SYSTÉMATIQUE en Europe du nord et encore plus importante chez les personnes de peau foncée et/ou se cachant du soleil. L’être humain nécessite un ensoleillement du corps entier de 30 à 45 minutes par jour, chaque jour de l’année à une latitude inférieure à celle de Barcelone (le soleil d’hiver en Europe du nord ne génère aucune vitamine D par la peau). Des personnes vivant dans des pays constamment ensoleillés peuvent également être en carence extrême s’ils évitent le soleil ou sont trop couverts (désir de peau blanche, croyances religieuses). Une crème de protection solaire facteur 8 diminue de 95% la production de vitamine D dans la peau ; une surprotection solaire est globalement plus délétère pour la santé qu’une surexposition. Un déficit donne lieu à : - Possibilité de faiblesse et douleurs musculaires même au repos pouvant en imposer pour une fibromyalgie - Ostéomalacie - ostéoporose - dépression chronique - augmentation du risque de sclérose en plaques - diabète type 1 - diminution des défenses immunitaires : infections, herpès etc - favorise le risque de cancer du sein, du colon, de la prostate (probablement 70% de cancers totaux de plus) - chute chez les personnes âgées par faiblesse musculaire, catabolisme (perte) musculaire - baisse de l’Igf 1 : hormone de croissance - Frein complet à l’amaigrissement par dysfonctionnement musculaire Il y a 20 - 30 ans lorsque l’on croyait que la Vit. D ne servait qu’à faire de la matière osseuse, on recommandait 25000 Unités/mois (ou 1 D-cure /mois ou 2 gouttes/jour). Actuellement, on recommande 8 à 10000 unités/jour (ou 8 D-cures/mois ou 20/25 gouttes/jour) dans les pays non ensoleillés ou si pas d’exposition d’une grande partie du corps au soleil, quotidiennement. Si vous passez de l’état de carence (- de 10 ng de vitamine D par mL de sang) à l’état optimal (entre 50 et 75 ng/mL), vous baissez votre risque de : - 50 % d’infarctus - 80 % de sclérose en plaques - 83 % de grippe - 50 % de fracture et d’ostéoporose - 71 % de diabète de type 1 - 83% de cancer du sein - 80 % de cancer du côlon - 50 % de leucémie - 65 à 75 % de cancer du pancréas, de la vessie et du rein - 63 % d’asthme . A la lumière de ces indications (documentées, bien sûr), il apparaît plus qu'évident que nous devons TOUS nous complémenter en vitamine D - entre autre-, en adaptant le dosage à chacun de nos besoins; bien sûr.

#vitamineD

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square