Changement de vie après 40 ans ? Témoignage ...

Parce que notre santé est aussi tributaire du bonheur que l'on a à se réaliser pleinement, et à suivre à tout moment et quel que soit notre âge nos aspirations profondes en surmontant les embûches - ou ce que l'on croit en être - , voici le témoignage de Peggy Desender, qui nous livre ici son parcours de vie, et le chemin idéal qu'elle s'est taillé à force de volonté et de passion :

"J’avais 35 ans. Mon cœur, mon corps et mon esprit m’envoyaient de nombreux messages que le mental dissimulait. A cette époque, je n’écoutais que cette partie de moi, celle qui fait souffrir, celle qui est en alerte permanente, celle qui juge, celle qui nourrit le stress, le mental et l’ego.

Je voyais ma vie enveloppée d’un nuage gris, sans perspective de bonheur. Une vie que je subissais. J’étais malheureuse au quotidien. Mon corps était souffrance et mon esprit tentait tant bien que mal de se frayer un chemin pour me montrer la lumière.

Nous sommes des Êtres infinis, multidimensionnels et j’avais en moi cette force, cette flamme qui n’était pas prête à s’éteindre. Elle ne me laisserait pas m’autodétruire comme je l’avais amorcé inconsciemment. Les seuls instincts que j’avais à l’époque étaient la protection et la survie. Je m’entourais de carapaces de plus en plus épaisses, je me coupais de toute émotion ou du moins je ne m’autorisais pas à les ressentir. Je me perdais dans les nuages noirs du désespoir. Ma vie toute entière, dans tous ses aspects, n’était pas celle dont j’avais rêvée. Je m’étais résignée à vivre cela comme une fatalité.

D’enseignante à écrivain

Un jour, sur ce sombre chemin, une lueur venue des profondeurs de mon Être m’a montré la voie. J’ai osé publier un livre issu d’un spectacle que j’avais écrit, mis en scène et dirigé au sein de mon école. C’était le premier pas vers un semblant de lumière (cf. « La magie des 3 Lunes » Ed KDP Amzon.com). Ma vie d’enseignante ne me nourrissait que financièrement, j’aimais profondément mes élèves, je voulais le meilleur pour eux, mais je ne m’y prenais pas toujours comme il aurait fallu. Cette expérience de maîtresse d’école, m’a montré que je valais mieux que cette femme que je donnais à voir. Cette femme psychorigide qui en fait n’était qu’une rêveuse dissimulée derrière son visage dur, ses tenues impeccables tirées à quatre épingles.

L’écriture comme exutoire

C’est là qu’un second livre est sorti de mes entrailles. Témoignage de ma vie de professeur, enrobé d’une romance, d’une rêverie que je ne m’étais plus autorisée depuis mon adolescence (cf. « Le journal de Céleste », Ed Rebelle). Cette époque où j’écrivais des histoires que je cachais, puis détruisais car je n’y croyais pas assez. Oser écrire ? Pour qui je me prenais? En ces instants, j’y revenais sans aucune conviction de réussir dans ce métier, je doutais encore et toujours de moi. L’écriture venait seulement nourrir cette part de moi endormie et oubliée. L’écrivain est un rêveur. Je revenais à cet état si longtemps enfoui. Mes premiers pas vers un nouveau moi se faisaient douloureusement, je vivais échec sur échec. J’avais quelque chose à apprendre de moi, mais je ne le voyais pas. Je me comportais en victime. Plus je me « victimisais », plus je m’enfonçais.

Une descente aux enfers

L’auteur nage dans son univers, le professeur de Yoga médite et se connecte au monde, se détache de toute critique et de tout jugement. Voilà qu’elle était ma destinée. Mais durant ces quelques années d’enseignement dans les écoles je ne le savais pas encore. Je le découvrirais un pas à la fois, ôtant chaque voile d’ignorance, ceux que j’avais de moi-même.

Au printemps de mes 40 ans, tout a basculé. La descente aux enfers fut violente, rapide et des plus terribles. J’avais cette sensation que l’on m’arrachait le cœur, que je n’avais jamais eu de racines, que ma vie n’était qu’un tissu de manipulations, d’échecs et de douleurs.

Encore une fois, mon Être lumineux était là, tapi dans mon esprit, dans mes cellules, il rallumait une à une les flammes de la vie. Je ne le voyais pas encore car il fallait que j’en passe par ces étapes douloureuses pour comprendre ce qu’avait été ma vie, si loin de qui j’étais réellement.

Faire la paix avec soi-même

Cet Être merveilleux m’a aidée à faire sauter tous les blocages, à faire exploser les barrières et aujourd’hui je sais qui je suis, je connais mes valeurs, je connais mes capacités, je connais mes forces et je me suis choisie. Plus que jamais, chaque jour est bonheur, plus que jamais je suis dans ce moment présent où toute bonne chose peut arriver. Je n’ai plus d’échecs, je n’ai que des enseignements.

Si un projet ne voit pas le jour, je sais que tout simplement c’est un message à décoder, un signe. Ce n’était peut-être ni le moment ni l’endroit ni avec les bonnes personnes, ou bien encore le fait que je doive revoir ce projet ou bien faire le choix de le laisser ! J’ai fait la paix avec mon Enfant intérieur.

Comment j’ai changé de vie

Aucun médicament miracle n’existe pour cela. C’est un travail sur soi où il faut se mettre en mode pause prolongée, observer, questionner et se faire aider par les bonnes personnes. Mes choix personnels se sont tournés vers les techniques holistiques : l’EFT, l’acupuncture, la pratique du Ho’oponopono, la naturopathie, la sophrologie, surtout le Yoga et enfin la PNL (programmation neurolinguistique).

J’ai relevé de nombreux défis que j’ai réussis. Moi qui me dévalorisais, moi qui croyais ne plus pouvoir apprendre, moi qui croyais ne pouvoir vivre que de l’éducation nationale, je me trompais. En moi attendaient des forces insoupçonnées qui ne demandaient qu’à se réveiller et se muscler.

Mes formations

Grâce aux formations que j’ai entreprises et réussies (trois certificats de professeur de Yoga enfant, famille, certifiée professeur en Hatha Yoga, études en Yoga Thérapie, certifiée coach PNL, Masterclass d’écriture, Mastermind de femme-entrepreneur), grâce à la découverte de qui je suis, du boost de ma confiance en moi, de l’apprentissage à m’aimer telle que je suis et à assainir mon environnement, je suis devenue l’auteur de ma vie.

J’ai bâti des fondations solides, j’ai fait un profond ménage dans toutes les sphères de ma vie, j’ai éliminé les concessions, les compromis, les situations et les gens toxiques. La PNL fut le gros plus, la touche de sucre, ce qui manquait à mon parcours pour apprendre à communiquer, pour apprendre à déprogrammer mes schémas de pensée négatifs et reprogrammer de nouvelles données en mode bonheur.

Heureuse enfin !

Désormais, je suis guérie de toutes mes douleurs physiques dues au burnout. Je suis une femme libre. Libre de vivre sa vie comme elle l’entend, libre des jugements et critiques des autres, libre d’entreprendre, libre d’écrire, libre d’enseigner selon mes convictions et valeurs. Libérée de carcans, libérée de l’image que l’on voulait que je donne, libérée de qui on voulait que je sois, libérée des étiquettes que l’on me collait, libérée de tout ce qui empoisonnait ma vie.

Libre de m’auto-éditer et de croire en mes dons (Cf toute la saga Epic Fantasy Fontaï, Tome 1 « La magie des 3 Lunes », Tome 2 « Volontia », Tome 3 bientôt à paraître « L’ombre des secrets », par P-G-Desender, Ed KDP Amazon.com, le guide pratique « Devenir un parent zen » Ed KDP Amazon.com par P-G-Desender)

Je le sais, si je vais bien, si je suis équilibrée, si j’ai trouvé ma voie, alors tout va bien autour de moi. La vie n’est belle que lorsque vous avez fait ce travail sur vous, que lorsque vous avez trouvé la lumière en vous, que lorsque vous avez touché votre Être infini et qu’ensemble vous ne faites plus qu’un.

Je suis Peggy, femme libre, femme aimante et motivante, femme professeur de Yoga, femme spécialiste du coaching parental en PNL, femme écrivain, la femme que l’Univers avait programmée en moi et qui…. un jour s’est éveillée.

Et vous quelle femme êtes-vous ?

Peggy G-Desender."

Retrouvez Peggy sur les réseaux :

https://www.facebook.com/PeggyGuillauxDesender

https://www.terredepranayoga.com

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Ce site est optimisé pour les ordinateurs et tablettes, il est possible

que l'affichage soit altéré ou incomplet sur smartphone.