Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Les chakras, ces zones secrètes du corps

August 22, 2017

Les Chakras font partie de notre système énergétique, comprenant également les nadis et méridiens. De leur équilibre, dépend l’harmonie de notre système énergétique et du flux qui l’utilise pour alimenter en énergie les différentes parties de notre corps.

Qu’est-ce qu’un chakra ?

Le mot « chakra » qui signifie « roue » en Sanscrit, désigne des centres énergétiques, ou capteurs d’énergie, destiné à alimenter en énergie notre circuit énergétique subtil ; ils ressemblent à des tourbillons ou entonnoirs, des vortex d’énergie. Ils peuvent également porter le nom de : Centre de force vitale, Centre de conscience, plexus nerveux…

Les chakras servent de passerelle entre l’extérieur et les différents corps (physique et subtils) de l’être humain, considéré dans sa globalité. Le vocable « passerelle » semble bien définir leur rôle, car ils sont à la fois des capteurs d’énergie et des transmetteurs.

Où sont les chakras ?

Les chakras sont situés au « carrefour » de plusieurs nadis et, sont présents dans chacun de nos corps subtils.

 

Rôle des chakras

Les chakras servent à absorber l’énergie vitale, qui nous entoure. L’énergie reçue est alors métabolisée par chaque chakra puis envoyée dans les parties du corps dépendant du système nerveux majeur le plus proche. Cette énergie est indispensable au bon fonctionnement des corps subtils et du corps physique. La tradition orientale lui donne le nom de prana ou de chi. Si un chakra cesse de bien fonctionner, l’absorption de l’énergie en souffre, et les organes dépendants s’affaibliront.

Le rôle des chakras est primordial dans cet équilibre, en diffusant une partie de cette lumière/énergie vitale aux glandes et organes qu’ils pilotent. S’ils sont en dysfonctionnement (fermés, tournant en sens inverse, abîmés…), l’énergie circule moins bien dans les nadis, voire pas du tout… ils deviennent poreux, déficients, et les organes leur étant attachés entrent dans un processus de dysfonctionnement du fait de leur progressive inactivité, qui induit ce que l’on appelle la « maladie ». C’est pourquoi s’il y a dysfonctionnement, il convient de rétablir l’équilibre énergétique de tout le système énergétique.

Équilibrage énergétique

L’équilibrage énergétique consiste à refaire circuler l’Énergie harmonieusement dans tout le système. Pour cela, il convient de rééquilibrer les chakras, de nettoyer et dynamiser les nadis et méridiens, si nécessaire.
Ce rééquilibrage du système énergétique permettra à l’Énergie de recommencer à circuler harmonieusement dans les corps subtils et dans le corps physique. En se remettant à circuler, l’Énergie va dissoudre les blocages à la source de nombreux problèmes organiques, physiologiques et psychologiques présents ou anciens et de ce fait, prévenir les risques de dysfonctionnements, sources de maladies.

L’équilibrage énergétique aide à évacuer le stress, les émotions refoulées, responsables de bien des dysfonctionnements et, régule à un niveau subtil les glandes endocrines.

Chakras et glandes endocrines vibrent et fonctionnent en harmonie.

Toute anomalie dans le fonctionnement d’un chakra entraîne une sous-activation ou une suractivation dans le chakra suivant, suivis de plus légers dérèglements dans les autres chakras. Il en est de même en ce qui concerne les glandes : tout déséquilibre de l’une entraîne le dérèglement d’une ou de plusieurs autres, étant donné que chacune secrète une ou plusieurs hormones, lesquelles conditionnent le fonctionnement des organes situés à proximité.

Donc un hypo ou hyperfonctionnement glandulaire provoque des troubles dans certaines régions du corps, amenant généralement des troubles du psychisme. Notons que les hormones sécrétées par les glandes à sécrétion interne sont véhiculées dans le corps grâce au courant sanguin, d’où l’importance par voie de conséquence de tout ce qui favorise cette bonne circulation.

7 chakras principaux

 


A chaque chakra principal correspond :
– une ou plusieurs glandes endocrines
– des organes (un organe peut dépendre de 2 chakras).

Un chakra trop ouvert (sous-activité) va absorber trop d’énergie.
Un chakra trop fermé (suractivité) ne va pas absorber suffisamment d’énergie.
Ce n’est que par rapport aux chakras de la personne concernée, que l’on peut dire qu’un chakra est trop ouvert ou trop fermé.

Le tourbillon d’énergie que l’on peut voir à l’extérieur d’un chakra (extérieur du corps physique) est son émission dans l’aura éthérique.

Pour une parfaite harmonie de notre système énergétique, les chakras doivent être tous ouverts et fonctionner dans un parfait équilibre. Il est néfaste pour notre système énergétique que certains chakras soient suractivés et d’autres sous-activés, car chaque chakra influence tous les autres et ceci, dans chacun des corps subtils composant notre être.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous